Comment ?

En fonction de l’action recherchée et des précautions d’emploi, différentes voies d’application des huiles essentielles peuvent être utilisées :

La voie olfactive constitue la voie d’utilisation la plus simple. Elle n’en demeure pas moins très efficace. Les huiles essentielles sont diffusées ou inhalées.

La voie cutanée est une voie privilégiée (application d’huiles essentielles sur la peau, bain…). Les huiles essentielles sont diluées dans une huile végétale ou dans un solvant.

La voie orale est la plus délicate à utiliser mais demeure souvent une voie de choix. Les huiles sont diluées dans un solvant ou émulsionnant. Une autre alternative aux huiles essentielles par voie orale consiste en l’utilisation des hydrolats, « l’eau » issue du processus de la distillation des plante aromatiques à la vapeur d’eau.

La voie interne est fortement indiquée notamment pour toutes les pathologies des voies respiratoires et pour les problèmes infectieux de la sphère génitale. L’administration se fait sous la forme de suppositoires et d’ovules.