Domaines d’application

L’aromathérapie peut soutenir dans une large mesure les pathologies suivantes :

Psychiques : stress, fatigue, spasmophilie, troubles du sommeil.

Cardiovasculaires : varices, œdèmes, cellulite, hémorroïdes, artériosclérose, hypertension artérielle.

Infections respiratoires : rhume, rhume des foins, sinusite, angine, otite, bronchite, grippe, maladies virales, toux.

Digestives : côlon irritable, troubles du transit, constipation, gastro-entérite, hépatite.

Urogénitales : infections urinaires et vaginales, mycoses, syndrome prémenstruel, ménopause, suites de lithiase urinaire.

Ostéo-articulaires : arthrose, lumbagos, sciatique, contusions, inflammations, tendinites.

Dermatologiques : acné, eczéma, psoriasis, brûlures, mycoses, petites blessures, parodontose.

Les suites de pathologies infectieuses : convalescence, drainage, renforcement immunitaire.

De surcharge : hypercholestérolémie, excès d’acide urique.

Cette liste n’est pas exhaustive mais donne un aperçu des domaines d’application de l’aromathérapie.